Une école classée monument historique

En 1874, la Commune d'Ixelles acquiert des propriétés le long de l'avenue des Éperons d'Or en vue d'y installer un établissement scolaire. En effet, au cours des dix années précédentes, le nombre d'élèves à Ixelles a doublé, passant de 1000 à 2000. L. Delbove en trace les plans dès 1881: il prévoit une école comprenant deux sections séparées, l'une pour les filles (façade vers la rue A. de Witte), l'autre pour les garçons (façade vers l'avenue des Éperons d'Or), pouvant accueillir 900 élèves. L'école est inaugurée en 1883. Son succès est immédiat et on songe rapidement à l'agrandir. Ainsi, en 1902, les deux sections sont augmentées d'un jardin d'enfants, à l'angle des avenues des Éperons d'Or et Guillaume Macau.

L’école a été classée monument historique le 18 novembre 1976, avec les Etangs d’Ixelles.

Description

Complexe scolaire de style néo-renaissance, architecte L. Delbove, 1881-1883.
Élévation sur deux niveaux –trois pour l'avant-corps d'entrée de l'avenue des Éperons d'Or– en briques rouges rehaussée d'éléments en pierre bleue et blanche. Les façades avant et arrière comportent vingt travées –les trois vers l'avenue Macau résultant de l'agrandissement de 1902 sont surmontées d'un fronton percé d'un oculus– dont trois en avant-corps. La façade latérale datant de 1902 est composée de neuf travées, dont quatre aveugles, surmontées d'un double fronton orné de l'inscription «École communale». Le bâtiment de plain-pied la devançant a été ajouté ultérieurement. Baies à arc surbaissé, celles des étages des avant-corps à meneau en pierre, celles des travées de 1902 surlignées d'archivoltes. Pilastres scandant les travées, ornés d'ancres à chaque niveau. Une grande cour entourée d'un mur devance chaque façade.

De plan rectangulaire, le bâtiment originel se compose de deux niveaux de classes entourant un préau couvert d'un plafond en bois à fermes métalliques éclairé zénithalement. Cette disposition est empruntée à l'architecture fonctionnelle et hygiéniste de l'École modèle de la Ligue de l'Enseignement conçue en 1873 (boulevard Maurice Lemonnier n°110 à Bruxelles, architecte Ernest Hendrickx). De grandes à arc surbaissé donnant sur le préau participent à l'éclairage des classes.


 

Plan
De plan rectangulaire, le bâtiment originel se compose de deux niveaux de classes entourant un préau couvert d'un plafond en bois à fermes métalliques éclairé zénithalement. Cette disposition est empruntée à l'architecture fonctionnelle et hygiéniste de l'École modèle de la Ligue de l'Enseignement conçue en 1873 (boulevard Maurice Lemonnier n°110 à Bruxelles, architecte Ernest Hendrickx). De grandes baies à arc surbaissé donnant sur le préau participent à l'éclairage des classes.

 

Archives
ACI/TP 24 farde 162 Écoles primaires 5 et 6 et agrandissement.

Ouvrages
Le quartier des étangs d'Ixelles, Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles, 1994 (Bruxelles, Ville d'Art et d'Histoire, 10), p.22.
DEMEY, ThHistoire des écoles bruxelloises, Ministère de la Région Bruxelles-Capitale, Bruxelles, 2005 (Bruxelles, Ville d'Art et d'Histoire, 39), pp.12-14, 20-21.
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Les étangs et l'Abbaye de la Cambre, Commune d'Ixelles, Bruxelles, 1998 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 4), pp.4-5.
ROY, P., Monographie de la commune d'Ixelles, Imprimerie Générale, Bruxelles, 1885, pp.378-379.

Périodiques
DELBOVE, L., «École primaire communale à Ixelles. École mixte avec jardin d'enfants, av. des Éperons d'Or (1882)», L'Émulation, 1890, pl. 18-19.